Le Credit Qui Pose Probleme

Le Credit Qui Pose Probleme

reformer le credit renouvelableCombien d'années faudra-t-il attendre avant d'assainir le marché du crédit ?

Il est très compliqué de s'imaginer la façon dont pourraient progresser nos sociétés sans l'apport du crédit. Rien d'étonnant, l'emprunt reste jusqu'à aujourd'hui la méthode de levée de fonds la plus courante et la plus stable que l'on connaisse. Sans crédit, pas de créations d'emplois, d'emprunts immobiliers ni de ventes d'automobiles neuves. En somme, une situation économique quasi-inexistante. Si le propos n'est pas de désavouer le principe même de l'emprunt, l’expansion du crédit renouvelable et ses conséquences néfastes sur les ménages est en revanche un phénomène beaucoup plus problématique.

Ce qui pose problème dans le prêt revolving

Qu'il s'agisse d'un prêt immobilier pour l'achat d'une propriété ou d'un financement aux entreprises, certaines formes d'emprunts sont indispensables pour la concrétisation de projets d'envergure. Le recours au prêt personnel est dans bien des cas nécessaire lorsque l'épargne des ménages n'est pas suffisant pour l'achat d'une nouvelle voiture ou pour rénover un appartement. Lorsqu'il sert des buts utiles et durables, le principe même du crédit n'est pas à blâmer. Une fois que la banque est convaincue de la bonne situation financière de l'emprunteur et de sa capacité de remboursement, elle peut accepter un prêt. Le cas le plus délicat est celui des réserves de crédit (ou crédits revolving) dont la distribution fait encore grincer des dents les associations d'aide aux sur-endettés. Ces formes de prêt ouvrent la porte aux dérives, d'abord par leurs taux d'intérêt beaucoup trop élevés (avoisinant les 20% la plupart du temps), mais surtout par leur système de « réserve d'argent » qui se remplit au fil des remboursements. Ce type de prêt est relativement simple à obtenir et il est la plupart du temps utilisé par les consommateurs pour payer leur note grâce à une carte MasterCard ou une VISA spécifiquement dédiée. Le soucis, c'est que l'utilisateur de la carte est souvent amené à utiliser cette réserve comme s'il s'agissait ici de son propre argent pour finalement réaliser des achats futiles et à taux exorbitant. Si aucune initiative de limitation drastique des taux, voire une suppression sans détour de cette pratique n'est exprimée, alors la guerre contre le sur-endettement aura perdu une bataille capitale.

En cas de suppression, les établissements de crédit n'auront pas d'autres choix que d'adapter leurs offres en remplaçant le prêt revolving par un prêt personnel à taux plus raisonnable.

Si les organismes ne jouent pas le jeu, comment relancer la distribution de crédits ?

Si le prêt renouvelable est amené à disparaître, il est fort à parier que ce soient les grands distributeurs et les e-commerçants qui en souffriraient les premiers. Ce type de crédit est en effet très utilisé pour acheter des biens d'équipement (TV, informatique, électroménager etc.). Si les sociétés financières ne désirent pas adapter leurs offres de crédit personnel à des montants moins élevés (pour compenser la disparition du crédit renouvelable), il sera impossible de leur mettre Bannissons le credit revolving en France couteau sous la gorge.
L’État devra alors rapidement trouver des alternatives.

La première idée serait que le gouvernement aide les associations de commerçants pour qu'elles créent leur propre organisme de financement. Ce nouveau service obtiendrait l'appui de l’État et sa mission serait de proposer des offres de prêt personnel entre 500 et 2000 euros pour chaque client qui exprimerait la volonté de régler ses achats par crédit. La gestion pourrait être attribuée à une entreprise semi-publique ou par un appel d'offres à une société spécialisée en prêt à la consommation et les responsables décideraient eux-mêmes de la politique commerciale à suivre. Si le projet voit le jour, il est possible d'imaginer que les consommateurs obtiendraient une carte de crédit associée à leur prêt, mais sans le système de réserve d'argent. En se regroupant, les distributeurs seraient gagnants (à terme) et les acheteurs feraient des économies d'intérêts.

Une autre piste serait de financer les sites de prêt entre particuliers déjà existants, voire de créer une plateforme publique qui jouerait le rôle d'intermédiaire entre les investisseurs et les emprunteurs. Ainsi, les investisseurs financeraient les consommateurs et ceux-là rembourseraient les sommes comme avec une banque. Bien qu'il faudra du temps pour que les gens s'inscrivent de façon massive à ce site, le lancement d'un tel projet peut néanmoins s'opérer rapidement.


Une autre idée : réussir à convaincre la Banque centrale d'injecter des fonds directement dans les organismes de crédit appartenant à l'État français. L'argument avancé serait que les capitaux soient immédiatement injectés dans l'économie réelle au lieu d'être utilisés pour de la spéculation sur les marchés.

Notizie

Il Master 1300 DUBAI al Mediterraneo Tennis!

Febbraio 23, 2017

Si chiudono le iscrizioni al Master 1300 DUBAI e il Mediterraneo Tennis registra un nuovo record!

Infatti la tappa palermitana che si svolgerà al Mediterraneo Tennis con 141 iscrizioni sarà la prima in Italia. Il TPRA ha intervistato Maurizio Lombardo il promoter per Palermo che aferma che il movimento tennistisco è in forte crescita, e che i tennisti del palermitano valutano la piattaforma tpra con grande importanza.

Ci vediamo al Mediterraneo Tennis Club...

Federer Batte Nadal agli Australian Open (Video)

Gennaio 31, 2017

Melbourne, 29 gennaio 2017 - Roger Federer batte agli Australian Open in cinque set il rivale di sempre, lo spagnolo Rafa Nadal. Una vittoria che arriva maturata in 5 set: 6-4, 3-6, 6-1, 3-6, 6-3 ed in tre ore e 40 minuti di gioco. 

Non è il lungo stop per l'infortunio al ginocchio a fermare il campione, infatti Federer torna sul trono di un torneo del Grande Slam. Non accadeva da Wimbledon 2012. Per 'King' Roger è il 18° Slam in carriera, il quinto a Melbourne, a sette anni dal trionfo del 2010. Federer, che non batteva Nadal in uno Slam dalla finale di Wimbledon del 2007, all'età di 35 anni diventa così il secondo giocatore più 'anziano' a conquistare uno Slam dopo Ken Rosewall.

Diamo un'occhiata al video con gli highlights della finale delle finali:

Buona visione e buon tennis dal Mediterraneo Tennis e tutto il suo staff...

Blog

Accedi con Facebook